Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 Jun

Pêcher le gardon et sortir une carpe

Publié par trucs, astuces et conseils de madalen35  - Catégories :  #nature, #pêche, #photos

Il n'est pas toujours de tout repos d'être pêcheur ! Surtout lorsque, au bord d'un étang, on a décidé de passer l'après midi au frais, à se reposer des grosses chaleurs.

Nous sommes partis avec cane à pêche, maïs en boite et appareil photo au bord d'un étang privé qui se trouve près de notre lieu de vacances. Le thermomètre affiche allègrement 36° à l'ombre ; les eaux profondes nous donneront un peu de fraicheur et les arbres de l'ombre.

Nous nous installons tranquillement, mon pêcheur de mari commence à prendre la profondeur de l'étang, mettre un grain de maïs au bout de l'hameçon pour prendre des gardons : surtout pour s'amuser car ils sont visibles sur les bords, près des roseaux.

La cane est une cane à truites de 3.90 m, le fil sur le moulinet est du 18/100ème et le bas de ligne du 16/100ème.

Quelques grains de maïs frappent la surface de l'étang pour appâter ; le premier lancé se fait, le pêcheur pose sa cane et commence à sortir son épuisette.

J'installe mon fauteuil et je prends mon tricot !

Lorsque tout à coup ; un grand cri !! Mon mari s'aperçoit qu'il ne voit plus le bouchon : contact.... la cane plie !

Le fil commence à crier sur le moulinet, le pêcheur débloque le frein et commence à dire qu'il ne s'agit pas d'un gardon mais de quelque chose de beaucoup plus gros ! La cane plie de nouveau, nous cherchons des yeux le fil et nous voyions le bouchon au large sur la droite. Il ramène doucement, le fil s'en va sur la gauche.

Le pêcheur suit le chemin, la canne à la main ; il commence à s'inquiéter car une canne à truite n'est pas faite pour pêcher de grosses bêtes. Le fil résiste.

Le poisson arrive près du bord, dans les roseaux ; je la vois, elle est superbe ! j'arrive à la prendre en photo à plusieurs reprises avant qu'elle ne reparte un peu au large.

On voit qu'elle fatigue, le pêcheur le ramène doucement vers le bord doucement ; on déplie l'épuisette et il le guide à l'intérieur.

Nous la ramenons sur la berge, le temps de prendre quelques photos, de lui ôter l'hameçon piqué dans sa mâchoire et lui la remettons délicatement à l'eau.

L'exercice a duré à peu près 20 minutes ! Le pêcheur est heureux : sa canne n'a pas souffert, le fil est solide et la prise est belle : environ 7 kg ! Une carpe miroir.

A défaut de gardons !!

L'étang privé qui abrite carpes de belles tailles et gardons
L'étang privé qui abrite carpes de belles tailles et gardons
L'étang privé qui abrite carpes de belles tailles et gardons
L'étang privé qui abrite carpes de belles tailles et gardons
L'étang privé qui abrite carpes de belles tailles et gardons
L'étang privé qui abrite carpes de belles tailles et gardons
L'étang privé qui abrite carpes de belles tailles et gardons
L'étang privé qui abrite carpes de belles tailles et gardons
L'étang privé qui abrite carpes de belles tailles et gardons

L'étang privé qui abrite carpes de belles tailles et gardons

Commenter cet article

zelectron 13/06/2014 11:22

surprise !

zelectron 13/06/2014 11:57

Ah! bon? tu pêchais de la canne (pucelle donc neuve) je croyais que c'était du gardon :-)

madalen 13/06/2014 11:29

oui belle surprise, mais surtout grosse frayeur pour la canne !! Toute neuve et surtout pas conçue pour un poids important !!

Archives

À propos

Mon carnet de voyage, mon livre de tricot ou de crochet, mes coups de coeur ou mes coups de gueule.. Tout est ici ! J'oubliais !! mes astuces aussi pour faciliter le ménage, le jardinage, le bricolage... Une page de Vie en fait !! Bonne lecture et Merci pour votre visite.