Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
07 Mar

Les animaux dans les fermes d'autrefois

Publié par Madalen  - Catégories :  #Animaux de la ferme

Il y a encore quelques années, on pouvait voir, dans les cours de ferme, des poules, des canards et des oies se promener librement. Depuis deux ou trois décennies, tout cela a changé, hélas !

Lorsque l'on se promenait dans la campagne, et que l'on aboutissait au fil des chemins dans des cours de fermes, on pouvait voir de nombreuses volailles picorer et gratter devant la porte du logement ou d'une écurie, ou encore aller gratter dans le jardin attenant.

On pouvait y voir des poules avec une armée de poussins à leur suite, des canards qui pataugeaient dans une flaque de boue ou d'eau, et parfois un troupeau d'oies.

Le coq chantait par dessus les piaillements de toute cette basse-cour. C'est lui qui régentait et qui surveillait toute cette volaille pour éventuellement faire fuir les importuns à grands coups de bec.

Les oies, gardiennes, se déplaçaient majestueusement en groupe et prévenaient de toute approche non connue !

Les animaux de la ferme étaient une tradition, et l'on pouvait ainsi voir, grâce à eux, l'importance de l'exploitation à ce troupeau jacassant et hétéroclite.

Les lapins avaient une place à part, souvent écartés de la cour, enfermés dans des clapiers. Ils étaient là, impassibles à toute l'agitation de la volaille.

De nos jours, toute la volaille est enfermée. Au fil du temps, on s'est rendu compte qu'il n'était pas très sain de laisser ainsi les animaux en liberté : non seulement ils font des saletés, mais en plus, avec la venue des véhicules à moteur, il y a eu beaucoup de morts accidentelles.

Dans la catégorie des animaux de la ferme, on distingue aussi les vaches et les veaux, élevés maintenant en stabulation, les cochons qu'on élève pour la vente et les moutons.

Les uns sont élevés et vendus pour la viande : dans ce cas, ils sont nourris avec des céréales, de l'herbe et du foin.

D'autres produisent de la laine comme les moutons, puis un peu plus âgés, seront vendus pour leur viande.

On peut encore voir de beaux troupeaux de moutons dans les champs. Ils sont nourris plus naturellement que les vaches ou les veaux.

Les chevaux qui, autrefois, servaient aux travaux des champs et au transport des personnes, sont relégués dans un enclos et vivent là une retraite ou bien servent d'animaux de concours. La modernisation les a relégué au rang de bêtes de foire.

A la ferme, Cornusson, 7 juin 1906

Commenter cet article

Archives

À propos

Mon carnet de voyage, mon livre de tricot ou de crochet, mes coups de coeur ou mes coups de gueule.. Tout est ici ! J'oubliais !! mes astuces aussi pour faciliter le ménage, le jardinage, le bricolage... Une page de Vie en fait !! Bonne lecture et Merci pour votre visite.